Bruckner Wagner Strauss Debussy

 

Vienne

 

Après le parcours suivi des symphonies de Beethoven, Schubert et Mendelssohn à la tête de plusieurs formations symphoniques italiennes (Orchestre National de la Raï, Orchestre Haydn, ORT, Orchestre du Teatro communale de Bologne), l’intégral des symphonies de Brahms les deux saisons dernières avec l’orchestre florentin, ce sont les symphonies de Bruckner qui occuperont le champ des prochaines saisons de concerts européens avec une intégrale en préparation embrassant l’ensemble du cycle à travers les différentes éditions historiques.

Wagner : Der Ring.  Après le succès du Ring du bicentenaire (voir critiques) l’ouvrage est de nouveau mis à l’étude dans la perspective d’une production prochaine.

Strauss :  Rosenkavalier. Après une période d’approfondissement et d’interprétation aux concerts des grands poèmes symphoniques, après l’étude d’Elektra et Salomé que Daniel Kawka possède à son répertoire, c’est l”ouvrage emblématique de Strauss qui s’inscrit aujourd’hui dans son champs lyrique.

Debussy : Rédaction d’un essai sur Pelleas et Mélisande. “Diriger Pelleas aujourd’hui”.